';

Information

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut rhoncus risus mauris, et commodo lectus hendrerit ac. Nam consectetur velit et erat fermentum aliquet. In laoreet, sem sit amet faucibus pulvinar, purus tellus tincidunt ex.

Recent Posts

Effondrement et intelligence collective
Conférence au Paris P2P Festival : « Le monde que nous voulons »
Le vœu de richesse ne s’apparente-t-il pas au vœu de pauvreté que l’on rencontre dans de nombreuses traditions spirituelles ? Allez-vous devenir un mendiant ? Un SDF ?

Le vœu de pauvreté apparaît dans toutes traditions spirituelles que je connais. Pour développer une conscience plus vaste, pour s’ouvrir au Divin, il ne faut pas se compromettre ni se laisser distraire ou emprisonner dans les possessions matérielles. Quitter les biens matériels se vit comme une libération ouvrant la voie vers la vraie richesse.

Beaucoup confondent le vœu de pauvreté avec mendicité et misère. S’il demeure exact que certaines pratiques spirituelles passent par la mendicité, la plupart des communautés spirituelles ont construit et généré d’incroyables formes de richesses matérielles. Elles proviennent des contributions de chacun dans un contexte d’économie du don. Regardons les monastères, les ashrams, les temples et la plupart des lieux de culte : beaucoup existent entourés de beauté naturelle, élaborés avec les arts les plus raffinés de leur époque, organisés autour de principes économiques fondés sur le partage. Quand la spiritualité vit de manière authentique et vivante, personne ne revendique un droit de propriété sur cette richesse. On a là un des aspects profonds du vœu de pauvreté.

Nous vivons dans un monde où la pauvreté matérielle et spirituelle ont atteint des niveaux sans précédent, où consumérisme et matérialisme constituent la forme de pauvreté des pays industrialisés, où les personnes se mettent en esclavage les unes les autres pour de misérables salaires. Et pourtant la richesse nous entoure. Elle existe partout autour de nous si nous savons la faire exister en nous. Il nous faut juste apprendre à étendre notre regard. D’où une question pratique sous-jacente : de quel type d’intelligence collective avons-nous besoin pour accéder, construire, partager, faire émerger cette richesse au niveau global ?

Le vœu de richesse met l’emphase sur le fait que les formes matérielles de richesse peuvent démultiplier notre capacité à devenir des êtres et des sociétés accomplis, pour peu que l’on respecte certaines conditions :

  • la richesse ne vient ni d’un vol ni d’un pillage (sans quoi on ne remplit pas la condition du Bon)
  • au contraire, la richesse se veut “additive” ; l’usage que nous en faisons doit bénéficier à la vie, ce qui inclut l’environnement
  • peu importe la richesse, nous ne devons pas nous en considérer comme les propriétaires, mais comme au minimum des administrateurs et des gardiens, ou mieux encore : des artistes créateurs
  • la richesse matérielle nourrit notre joie d’être et notre créativité, et vice-versa

Ceci dit, la façon dont on nomme ce vœu – vœu de richesse ou de pauvreté, ou autrement – n’a pas beaucoup d’importance du moment que l’intention et l’expérience demeurent authentiques.

Comments
Share
jf